Une alliance avec Bayrou est « injustifiable »

Publié le par La rédaction

Nicolas Sarkozy affirme, dans un entretien à paraître lundi dans les quotidiens du groupe Ebra, que "la violence de la charge dont a fait preuve" François Bayrou à son égard "rend désormais injustifiable une quelconque alliance" avec lui du vainqueur de la primaire de la droite.

"Je n'ai aucun problème personnel avec M. Bayrou (soutien d'Alain Juppé à la primaire de la droite, ndlr) mais un problème politique", assure l'ancien chef de l'Etat. "Il a voté Hollande et nous a donc fait entrer dans le socialisme", répète-t-il, prônant à nouveau "une alternance franche, pas une alternance molle""C'est un choix politique majeur: je ne ferai pas d'alliance avec M. Bayrou car il veut mener une politique de gauche".

"Qu'a promis M. Juppé à M. Bayrou en échange de son soutien, en plus de lui accorder un grand nombre de sièges de députés ?", s'interroge M. Sarkozy. "Je refuse que la future majorité soit sous le chantage permanent de M. Bayrou qui s'est par exemple opposé à la réforme des retraites en 2010".

"La violence de la charge dont il a fait preuve à mon égard ce week-end démontre à quel point il utilise le langage de la gauche et rend désormais injustifiable une quelconque alliance entre le vainqueur de l'élection primaire et François Bayrou", affirme encore M. Sarkozy.

lefigaro.fr

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article