Constance Le Grip: je soutiens Nicolas Sarkozy !

Publié le par La rédaction

A l’heure où les ralliements de centristes et de bien des héritiers de feue l’UDF en faveur d’Alain Juppé se font jour, je tiens à réaffirmer mon plein, entier et enthousiaste soutien à Nicolas Sarkozy !

Ex-membre de l’UDF, ex-giscardienne, je fus, comme bon nombre de celles et ceux qui composèrent l’UDF, successivement barriste puis balladurienne. Avec le succès que l’on sait. Or, il y a un parfum de l’UDF d’antan qui revient flotter dans l’air autour d’Alain Juppé ces temps-ci !

Pour ma part, je suis sarkozyste depuis 2001 et le moment où j’ai eu la chance d’être élue avec Nicolas Sarkozy au Conseil Municipal de Neuilly-sur-Seine. Et, depuis cette date, nos chemins ne se sont guère écartés... Je n’ai jamais eu le sentiment de m’éloigner de ce qui avait été au cœur de l’engagement politique de ma jeunesse et qui m’avait fait choisir l’UDF de l’époque : la foi en l’homme, le goût de la liberté, la passion de la France, l’envie d’Europe. Ces valeurs et idéaux me guident toujours, je les ai pleinement retrouvés, et les retrouve toujours, dans le déjà long compagnonnage qui me lie à Nicolas Sarkozy. Que ce soit au Ministère de l’Intérieur, au Ministère de l’Économie, à la Présidence de la République, à la tête de notre famille politique ou à la Mairie de Neuilly.

Toutes celles et tous ceux qui connaissent bien Nicolas Sarkozy savent qu’il est pétri d’humanité et que son attention aux autres, à commencer par les plus fragiles et les plus cabossées par la vie, est réelle. Tant d’anciens administrés de sa ville, tant de familles de victimes et de policiers éprouvées pourraient en témoigner ! Et qui ne se souvient de la libération d’Ingrid Betancourt et des infirmières bulgares ?

Quant au goût de Nicolas Sarkozy pour la liberté, point n’est besoin de disserter longuement. Le titre de son ouvrage paru en 2001, Libre, est explicite. Libre par rapport aux idéologies prêt-à-penser, aux conventions, aux codes des cénacles bien-pensants, aux règles d’un certain sérail, Nicolas Sarkozy chérit sa liberté et n’a jamais dénié à quiconque le droit à la liberté.

Sa passion pour la France est incontestablement au cœur du parcours politique de Nicolas Sarkozy, qui l’a reçue en héritage, comme il le dit lui-même si souvent. Qui ne sent, peut-être seulement confusément, que, chez ce « petit Français de sang-mêlé » - ce sont ses propres termes -, de père hongrois et de grand-père maternel Grec de Salonique, l’amour de notre patrie est viscéral, constitutif de son être profond ? Jusqu’à le porter à la magistrature suprême, après un périple politique tellement français.

Enfin, l’envie d’Europe a poussé Nicolas Sarkozy à toujours faire, dans les moments cruciaux, le choix de l’Europe. Son action à la tête de l’Europe, lorsque la France, au 2ème semestre de 2008, exerça la Présidence de l’Union européenne, est toujours unanimement saluée et reconnue. Décisif à bien des égards, pour le sauvetage de l’épargne des Européens et de la zone euro comme pour les habitants de la Géorgie, son leadership volontariste entraina les Européens avec lui et flatta notre patriotisme national, toujours prompt à célébrer la grandeur de la France.

De tous les candidats à la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy est actuellement celui qui a le plus réfléchi à l’avenir de l’Union européenne et formule les propositions les plus audacieuses et novatrices pour refonder l’Europe. Changer profondément l’Europe pour éviter qu’elle ne se désagrège et que ne sombre ce beau projet européen, telle est bien l’ambition européenne de Nicolas Sarkozy, qui, sur ce sujet comme sur tous les autres, est à l’écoute du peuple, de tous les peuples européens, et ne se laissera pas cantonner par le politiquement-correct ou brider par l’antienne du « c’est impossible ».

C’est donc en se référant à ces quatre points cardinaux - la foi en l’homme, le goût de la liberté, la passion de la France, l’envie d’Europe - que Nicolas Sarkozy construit ses propositions aux Français et son projet pour la France. Telles sont les raisons pour lesquelles je soutiens Nicolas Sarkozy.

 

Constance Le Grip

DÉPUTÉE EUROPÉENNE D'ILE DE FRANCE

constance-legrip.eu

Publié dans ToutPourLaFrance

Commenter cet article