Lors d'un hommage à Raymond Kopa, Nicolas Sarkozy dézingue le «politiquement correct»

Publié le par LA REDACTION

Capture écran LCI

Capture écran LCI

Lors d'un discours en hommage au footballeur Raymond Kopa, mardi à Reims, Nicolas Sarkozy en a profité pour glisser ses réflexions favorites sur "la pensée unique", l'ambition et "l'égalitarisme".
 

 

Nicolas Sarkozy s'exprimait dans le cadre de l'inauguration d'un centre Raymond-Kopa à Reims, à l'invitation du président du Stade Jean-Pierre Caillot. Tout à son hommage, l'ex-chef de l'Etat a salué la personnalité d'un sportif qui était "si différent du politiquement correct qui nous tue, de ces artistes, sportifs, politiques qui ne disent rien parce qu'ils ne pensent rien". Poursuivant sa réflexion, il a ajouté : 

"Le premier problème de la France, c'est le silence de la pensée unique, l'incapacité à dialoguer. Des gens talentueux, il y en a plus qu'on ne l'imagine, mais des gens courageux... Ça se discute" Nicolas Sarkozy

 

Nicolas Sarkozy a également loué, à travers le parcours de Raymond Kopa, "un grand Français qui a commencé à la mine" et qui est devenu champion. "Je n'aime pas l'égalitarisme, le nivellement, je crois au travail, au talent, au mérite", a-t-il poursuivi. 

lci.fr

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article