Nicolas Sarkozy a été un Président qui a agi et a osé faire des choses

Publié le par La rédaction

Nicolas Sarkozy a été un Président qui a agi et a osé faire des choses

Nous ressortons ici l'excellent article datant de 2013 d’Alexandre Goldfarb paru sur observatoire du mensonge.

Intrigué par la haine qui continue de se déverser sur Nicolas Sarkozy, j’ai été rechercher le bilan de sa présidence et là curieusement, ce bilan pourtant tant décrié, sali ou tronqué, n’est pas mal du tout.

 

Voici le vrai bilan du Président Sarkozy.

Les socialistes ont menti avec le concours des médias pour présenter un faux bilan, bourrés de contre vérités flagrantes et de mensonges,  du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Certes tout n’a pas été parfait pendant ces cinq ans où Sarkozy a été Président de la France pour la France.

Attaqué avec une haine incroyable pendant tout son mandat, une haine jamais constatée auparavant, le Président Nicolas Sarkozy reste pourtant dans le cœur de nombreux français le seul recours à la situation catastrophique actuelle.(...)

 

Seul m’intéresse l’avenir de la France et pour cela j’ai eu envie de savoir exactement le bilan de Nicolas Sarkozy exactement et sans rien cacher.

Sarkozy, un Président pour la France.

Les français ont avec Sarkozy une relation fusionnelle ou une inimitié totale.

C’est clair.

Voyons son bilan.

Les bonnes mesures courageuses : 

La défiscalisation des heures supplémentaires qui a profité à 9 millions de salariés et que la Gauche s’est empressée de supprimer.

Le courage d’allonger l’âge de la retraite et que « Moi je » va encore plus allonger en réalité.

La suppression des droits de succession pour presque tous les français et que « Moi Je » a supprimé.

L’instauration des peines planchers contre les récidivistes sitôt éradiquées par Taubira, la Ministre socialiste.

La possibilité d’entreprendre en devenant « auto entrepreneur ». Ce dispositif a été créé dans le cadre de la loi de modernisation de l’économie (LME), promulguée le 4 août 2008. Il a rencontré assez vite un net succès. Depuis 2009, la moitié des créations d’entreprises se font en utilisant ce régime.

Les mesures intéressantes :

  • Ø L’autonomie donnée aux universités.
  • Ø Le plan « cancer » et le plan « Alzheimer ».
  • Ø La revalorisation de 25% de l’allocation adulte handicapé et du minimum vieillesse qui a renforcé la solidarité.
  • Ø La fusion ANPE avec UNEDIC qui a donné Pôle Emploi et de grandes économies.
  • Ø La suppression de la taxe professionnelle qui grevait les entreprises

Les mesures phares mais curieusement cachées au grand public :

- Un aide accrue pour la recherche.

- L’extension du crédit impôt-recherche.

Les mesures contestées mais courageuses :

  • Le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux.
  • Le bouclier fiscal.
  • La baisse de la TVA pour les restaurants.

Et cette mesure prise par Sarkozy qui a permis de sauver les banques françaises donc l’argent des français qui y était placé, ne vaut-elle rien ? C’est sûr que la désinformation totale a été choisie par la majorité des français pour un résultat en un an seulement pitoyable.

Ceci dit, Sarkozy a été un Président qui a agi et a osé faire des choses.

Il ne méritait pas cette haine et cet acharnement médiatique contre lui d’autant que l’on constate un an après seulement ce que ses détracteurs avec tous les pouvoirs ont fait, défait et surtout pas fait…

Les médias français uniquement ont choisi de critiquer et de salir systématiquement Sarkozy jusqu’à raconter n’importe quoi.

Les blasphèmes et anathèmes ont fusé qui ont permis à Hollande d’être élu.

C’est un choix calamiteux et déjà les français en quelques mois ont pu mesurer combien ils avaient été abusés par des mots, encore des mots.

Sans oublier sa prestation reconnue au niveau international pour sauver la France. Prestation saluée unanimement par tous les grands chefs d’États !!!

Maintenant est-ce que Sarkozy peut ou doit revenir sur cette scène politique ?

Il est sûr qu’il bénéficie à postériori d’une meilleure côte grâce notamment à la politique catastrophique menée par son successeur. Il a aussi un réservoir de français qui le soutiennent indéfectiblement. Cela est favorable à son retour.

Cependant s’il devait choisir de revenir, il devra alors s’entourer mieux qu’il ne l’a fait.

 

Je crois que si Nicolas Sarkozy a tiré les leçons nécessaires du proche passé et je lui prédis alors un avenir brillant : parce qu’il incarne et qu’il aime la France, il reviendra pour elle.

 

Si Sarkozy veut revenir, il devra s’attaquer au socialisme, de gauche comme de droite, qui sclérose toute notre vie politique de puis 1975 en France et ce sera un vrai travail politique salutaire et le seul moyen aussi d’éviter à terme de basculer dans une dictature d’où qu’elle vienne (avec de fortes probabilités que ce soit de gauche quand même).

C’est le prix à payer.

C’est sûr !

Voici le slogan que je propose pour ce retour :

"Par le Peuple et pour le Peuple :

c’est SARKO qu’il nous faut©."

Citation d’Alexandre Goldfarb, pour observatoiredumensonge.com  tous droits réservés – mai 2013. 

 

sarkozystes.fr

Publié dans Bilan

Commenter cet article