NICOLAS SARKOZY N’APPELLE PAS À VOTER FILLON !

Publié le par La rédaction

Amis sarkozystes ou amis de tous bords,

l’objectif c’est la France !

Nicolas Sarkozy, lors de son discours du 20 novembre, n’appelle pas à voter Fillon !… comme on peut le lire à tort sur le titre de cette vidéo. Ecoutez-le bien à nouveau !

Il dit que ses électeurs sont libres. Par contre, il dit de ne jamais voter pour les extrêmes.

Il a décidé de prendre position, lui, pour le 2e tour de la primaire. Il a donc dit Fillon, parce qu’il a considéré que Fillon était plus proche de ses idées à lui.

Mais il n’a pas parlé, en aucun cas, de la présidentielle, vous l’avez bien compris !

Alors n’imaginez pas qu’il faille se jeter sur Fillon pour la présidentielle !

Nicolas Sarkozy a dit : « celui qui sera choisi pourra compter sur mon soutien personnel ». Il n’a pas dit « mon soutien professionnel » !

Il a rajouté, et parce qu’il est généreux : « celui que vous aurez choisi, je souhaite qu’il gagne l’élection présidentielle. Je le dis du fond de mon coeur ». Mais sa position l’obligeait, il n’avait pas le choix ! Et Nicolas Sarkozy n’a jamais dit non plus qu’il pensait que ce serait le meilleur et qu’il allait gagner !

Et a fini en disant : « Seul l’intérêt de la France compte à mes yeux. »

Mais est-ce que la France a intérêt à avoir quelqu’un d’autre que vous, Monsieur Sarkozy ?

Discours de Nicolas Sarkozy à Paris le 20 novembre 2016

Et puis malheureusement, Fillon est très mal barré pour gagner l’élection présidentielle…

Une petite fée me l’a dit !

Alors, on fait quoi, Monsieur Sarkozy ? Car seul l’intérêt de la France compte à vos yeux !

On fait quoi ?

En France, ils ne vont pas y remettre la gauche quand même ! Ils ne sont pas fous !

En France, ils ne vont pas y mettre des ambitieux ou des rêveurs non plus, type Macron et compagnie ! Un peu de sérieux !

En France, ils ne vont pas y mettre les extrêmes… ça ferait tâche !

Et malheureusement, les gens n’ont pas compris que ce n’est pas un jeu de rigolades, une présidentielle… et devant ce qui va arriver !

La « liberté de vote » a ses limites ! La France n’est pas un jeu où on essaie des combinaisons impossibles… des fois qu’ils croient qu’ils touchent le jackpot ! Ou qu’ils vont être enfin heureux ! Et puis être président, c’est dur ! Ce n’est pas donné à tout le monde !

Alors rejoignez « Femmes du peuple », Monsieur Sarkozy,

et battez-vous pour nous !

Et si les autres n’ont plus besoin de vous…

Nous, on a besoin de vous pour la France !

 

Carole Martel El Mehdaoui - femmesdupeuple.fr

Publié dans Présidentielle

Commenter cet article

Cohen 16/01/2017 20:26

J'aimerai qu' il se presente

Cohen 16/01/2017 20:25

Le seul capable