L'ère du Sarkozysme ne fait que commencer

Publié le par La rédaction

À mes amis Sarkozystes qui me demandent en permanence de leur rendre Nicolas SARKOZY. Voire d'aller le chercher. Comme si j'avais ce pouvoir.... Si je l'avais ce serait déjà fait.... 

C'est très flatteur quelque part et j'en suis très honorée, mais je crains que Nicolas n'ait plus le choix . Les Français ne l'ont jamais mérité et dans très peu de temps , ils évalueront l'ampleur de leurs erreurs mais Nicolas ne reviendra pas mes chers amis Sarkozystes, même en candidat libre .

Ces journalistes pourris ressortiraient immédiatement l'artillerie lourde contre le moindre de ses faits et gestes. On le pensait solide comme un roc et il l'était mais on le comprend à présent .... A sa place, on aurait également fini par se lasser et avoir l'envie de fuir leur bêtise crasse, les interrogatoires, les garde à vue, les insultes, les fausses rumeurs, les allégations mensongères, les déclarations à la limite de la diffamation et, cet antisarkozysme délétère des journalistes relayé par des gens stupides qui avalent à l'envi, les couleuvres médiatiques les pires.

On ne comprendra certainement jamais, comment les gens peuvent se laisser manipuler par ces langues de commères (et je reste polie ....), comment on peut en arriver à de telles extrémités .... Il était la gentillesse personnifiée, il était la passion, la compassion, la conviction , l'empathie envers les gens, les anonymes et les puissants, il répondait systématiquement à tous ceux qui lui écrivaient ou lui demandaient de l'aide. Il avait le coeur sur la main et une noblesse d'âme très rare en politique. Il était la sincérité. Il était le plus passionné, le plus attachant, le plus passionnant. Il était l'amour aussi et, ce sont ces maudites Primaires de la haine, alliées à un complot médiatique sordide qui l'ont éliminé d'office.

Plus pourris que ces gauchistes de BFMTV, qui confondent journalisme et militantisme, tu meurs ! J'ai appris par un ami journaliste à Paris, qu'ils n'ont pas hésité à gonfler en toute impunité ( s'estimant protégés au plus haut niveau...), les sondages de Fillon pour décourager les Sarkozystes naïfs de voter pour lui . Et le piège a fonctionné au delà de leurs espérances, sans parler des parjures du FNPS auxquels on a facilité la tâche ( les chartes d'engagement aux valeurs de la Droite étaient souvent non présentées....) et 200 bureaux n'auraient toujours pas communiqué leurs résultats.....

Apparemment le complot vient de très haut, ils ont cherché à éviter à leur champion, l'humiliation d'un match retour entre le plus nul et le plus brillant des ex Présidents. Ces imbéciles vont le regretter amèrement . Sans leur débilité, il aurait gagné . Ils n'ont pas fini de le payer et de manger de la vache enragée , ça leur apprendra sans doute à se méfier, ils ont condamné la France au pire et, rien ne dit malgré leurs sondages bidons comme d'hab, que Fillon l'emporterait sur Marine Le Pen. Vu son programme à la Thatcher, l'inverse est plus certain. 

Pensez-vous mes chers amis que Nicolas Sarkozy puisse avoir l'envie de revivre une telle cabale contre lui ? Une cabale phénoménale , la pire cabale politique de la 5ème République ! (cf Valeurs Actuelles). Il reviendra, cela est certain, mais surement à l'international, ces pourris de l'audiovisuel n'auront plus de prise sur lui , ils pourront vomir leur haine , il sera hors d'atteinte. Et nous serons là pour le soutenir, l'applaudir et l'encourager ! 
 

L'ère du Sarkozysme ne fait que commencer et tel le gaullisme, elle ne fera qu'irradier avec flamboyance , une certaine idée de la France. Ils ne nous a jamais laissés tomber et il nous aidera encore demain, si désespérés, l'on finissait par créer un nouveau parti qui ferait rayonner les valeurs Sarkozystes à travers la France et jusqu'à l'international . 

Cet homme exceptionnel n'a que l'embarras du choix.... Demain, la Présidence du Fonds monétaire international ou la présidence du Parlement européen qui par parenthèses aurait bien besoin de ses compétences. Cet homme hors normes dont un homme d'exception en la personne de M. Jean d'Ormesson a maintes fois déploré l'injustice injustifiable des gens et des éditorialistes envers ce qu'il représente. 

Alors mes chers amis Sarkozystes , ne soyez plus si tristes, sachez que les grands hommes ne partent jamais, ils transcendent l'espérance. Alors il faut le suivre sans rien lâcher , suivre la voie qu'il a tracée. Il faut transformer l'immense nostalgie émotionnelle qui nous étreint chaque matin, en un futur challenge qui peut être nous ramènera vers lui, vers son destin , vers demain . Nous étions ses défenseurs face à ses détracteurs, ses avocats face à une presse gaucho de caniveau mais, cette fois c'est lui qui nous conseillera et, œuvrera à nos côtés sans la moindre vulnérabilité car l'ère gauchiste sera définitivement à décliner au passé . Et l'Histoire avec un Grand H dans laquelle il vient d'entrer, se chargera de les juger et de les condamner .

 

Claudia Convard

sarkozystes.fr

Publié dans Témoignages

Commenter cet article