Bilan Sarkozy: Les mensonges inacceptables des médias et de Hollande

Publié le par La rédaction

François Hollande a hier annoncé, en direct à la télévision qu'il renonçait à se présenter à la prochaine élection présidentielle. Ce renoncement, un de plus, met un point final à un quinquennat désastreux du candidat que les médias avaient choisi pour les français il y a 5 ans,contre un Nicolas Sarkozy sur lequel ils vomissaient matin,midi et soir.

Tout le monde a pu noter qu'avant de faire part de sa décision,l'actuel locataire de l'Elysée s'était permis de dresser un bilan extrêmement flatteur de son action à la tête du pays,de quoi s'étonner de la décision annoncée à la fin du discours. Cette énumération que M.Hollande présentait comme une succession de réussites n'était un tissus de mensonges grossiers que seuls les plus zélés des socialistes pouvaient encore avaler. Mais, je pense que la majorité des français ne mesure même pas à quel point ce mensonge va loin et à quel point le bilan des socialistes au pouvoir s'avère profondément calamiteux. Beaucoup estiment que finalement,l'action menée de Mai 2012 à Décembre 2016 n'aura pas été meilleure mais pas forcément plus mauvaise que celle menée de Mai 2007 à Avril 2012. Ceci, car les médias ont fait preuve, après un acharnement parfois délirant envers Nicolas Sarkozy, d'une complaisance plus que coupable envers François Hollande.

On compare 2 bilans dans 2 contextes totalement différents.Le chômage et la dette ont augmenté très fortement (après avoir baissé la première année du quinquennat de Nicolas Sarkozy) en France entre 2008 et 2012 du fait d'une crise considérable qui a provoqué des dégâts souvent bien plus conséquents dans les autres pays occidentaux. La crise mondiale,et les français abreuvés par un discours mensonger en permanence l'ignorent, s'est terminée en 2013, et les socialistes ont au contraire bénéficié progressivement d'une conjoncture extrêmement favorable : Baisse des prix du pétrole allégeant les dépenses des ménages de 7 milliards d'€, baisse des taux d'intérêt permettant à l'Etat d'économiser 10 milliards par an en service de la dette,rebond du commerce international permettant à bien des pays européens de voir leurs exportations augmenter fortement et à leur industrie de se fortifier. Mais voilà, ce "parfait alignement des planètes", M.Hollande n'en a rien fait de bien,et au contraire, la France a continuer à s'enfoncer comme aux pires moments de la crise; le chômage n'a commencé que récemment à diminuer de quelques %,mais cela fait 3 ans qu'il baisse dans toute l'Europe et dans certains pays, pas seulement l'Allemagne, il est 30% en dessous du niveau de 2012 !! Chez nous, il est encore 20% au dessus!

L'un des mensonges les plus inacceptable qu'a pu proférer François Hollande hier concerne les comptes publics qu'il a prétendu avoir "assainis". Ceci d'autant plus que j'ai vu à quel point on a pu reprocher à Nicolas Sarkozy d'avoir aggravé la dette de 600 milliards d'Euros! La dette a augmenté fortement en France durant la crise car précisément, les pays occidentaux ont tous choisi de mener temporairement une politique keynésienne pour ne pas faire entrer les économies dans une spirale récessive comme cela s'est produit en 1929. Et cette stratégie a réussi! La crise que l'on annonçait d'une gravité extrême avec le risque de faillite de nations entières a été jugulée en moins de 5 ans (alors que la crise de 1929 était loin d'être résolue en 1939), et les économies ont rebondi dès 2011 (hausse du PIB de 1,7% en France, déficit ramené au niveau raisonnable de 5,1%), et dès 2013 le chômage a baisse de manière significative dans toute l'Europe et aux USA. Dès 2013, on a vu également les pays occidentaux ramener leurs déficits aux niveaux d'avant crise et donc de commencer à se désendetter...sauf dans l'hexagone de M.Hollande où la dette a continuer à augmenter presque au même rythme qu'auparavant!

Le graphique est très clair. Avec N.Sarkozy au pouvoir,le pays était dans la moyenne européenne concernant l'Etat de ses comptes publics, et parfois un peu mieux que la moyenne. Avec l'arrivée des socialistes,la France a hypothéqué ses chances de rebond économique et d'assainir ses comptes publics! Ce n'est pas N.Sarkozy qui nous a coûté 600 milliards de dettes mais F.Hollande qui nous a coûté infiniment plus cher en continuant à nous endetter dans une période économiquement faste!

Bien peu de Français peuvent analyser les chiffres comparatifs sur le chômage, sur la dette et on peut une nouvelle fois en vouloir aux médias de leur mentir en laissant entendre,comme le fait aussi le FN que la gauche n'a pas fait pire que la droite. Les médias notamment français hurlent contre les réseaux sociaux qui selon eux seraient d'une mauvaise influence pour l'opinion publique, mais ils continuent précisément de montrer à quel point notre modeste action militante est nécessaire.

 

Bestfriend

monde2bestfriend.over-blog.com

Bilan Sarkozy: Les mensonges inacceptables des médias et de Hollande

Publié dans Bilan, Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article