Christian Estrosi: « nous avons deux candidats qui proposent l'augmentation de la fiscalité »

Publié le par La rédaction

Christian EstrosiLes électeurs sont libres. Ils choisiront celui qu'ils estiment le meilleur candidat pour la France !

Je n’ai pas l’intention de m’engager derrière un candidat pour le moment. Je suis gaulliste et j'ai sans doute des valeurs en partage avec François Fillon qui sont très fortes. Je suis tout comme lui favorable à une alliance forte avec la Russie sur la scène internationale. Mais J'ai un problème rédhibitoire, c'est l'impôt. Dans mes responsabilités, j'ai agi pour baisser les impôts. Et au deuxième tour, nous avons deux candidats qui proposent l'augmentation de la fiscalité.

La mobilisation d'hier est une grande victoire et j'espère qu'elle sera aussi forte dimanche prochain.

Hier, plus de 4 millions de Français se sont mobilisés et ont signé la charte des valeurs des la droite et du centre, la preuve du rejet des 5 années de politique désastreuse de François Hollande.

Nicolas Sarkozy a réussi le redressement de notre famille politique et nous a permis de créer les conditions de l'alternance pour 2017. La France est à un niveau de déclin considérable, la menace terroriste est maximale... C'est pourquoi je me suis engagé aux côtés de Nicolas Sarkozy, car je pensais et je pense encore qu'il représentait une alternance forte. Nous avons élaboré le programme qui me paraissait offrir les conditions d'une alternance et d'une rupture, un choc dont la France a vraiment besoin si nous voulons que notre pays reprenne sa place sur la scène internationale.

Je veux saluer son combat permanent contre les extrêmes que je partage et que je veux poursuivre.

C'est sur ce combat, sur la restauration de l'Etat, sur le redressement de l'économie que François Fillon et Alain Juppé doivent prendre des engagements forts pour que nos valeurs l'emportent.

Christian Estrosi

Publié dans Primaires

Commenter cet article