Mon projet pour la France: la non taxation des successions

Publié le par La rédaction

« Quand on a travaillé toute sa vie, il est normal de pouvoir transmettre à ses enfants le fruit d’une vie de travail »

Quatrième épisode de cette série : la non taxation des droits de succession jusqu’à 400 000 €

« Il est normal de pouvoir transmettre en franchise d’impôts son patrimoine à ses enfants. Je crois donc à la nécessité de modifier en profondeur le système de taxation des successions. En France, la taxation des successions varie de 5 à près de 50%, selon les éléments du patrimoine considérés. Un tel niveau de taxation français est largement plus élevé que celui de nos partenaires européens. Par ailleurs, si en France il existe pour les successions en ligne directe un abattement de 100 000 € sur la part de chaque héritier, cet abattement est de 400 000 € en Allemagne, 1 million en Italie, 390 000 au Royaume-Uni. Si je suis élu, je souhaite que nous reprenions le système allemand, avec cette règle simple : pas de taxation des successions en ligne directe jusqu’à 400 000 €. » (Extrait de Tout pour la France — chapitre 3 : Le défi de la compétitivité)

sarkozy.fr

Publié dans ToutPourLaFrance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article