Interdiction de tracter pour Nicolas Sarkozy à Bordeaux: J'accuse Juppé de faire entrave à la Démocratie

Publié le par La rédaction

Interdiction de tracter pour Nicolas Sarkozy à Bordeaux: J'accuse Juppé de faire entrave à la Démocratie

J'accuse Alain Juppé de faire entrave à la Démocratie dans sa Ville voire dans Sa Métropole...

DES FAITS VÉRIFIABLES...
Dimanche 25 septembre 2016, Mes Amis Matthieu Louves, Alexandre Crémoux et trois autres personnes ont tenté de distribuer les tracts, pour Notre Candidat, dans les allées du marché sur les quais de BORDEAUX.
Rapidement, sur requête du placier, des Policiers Municipaux ont interdit l'action militante demandant même qu'Alexandre Crémoux jette les tracts dans la poubelle.
Mes Ami(e)s, qui avait dédié bénévolement de leur temps un dimanche, ont du rentrer chez eux après cette manœuvre intimidatrice.

QUELLE CHANCE ont eu ces Policiers Municipaux que je sois encore en vacances en Espagne et non présent aux côtés de Mes Ami(e)s !!!

JE N'AI QUE TROP CONNU ces agissements dans les communes de Vos Ami(e)s depuis 2012... à St-MÉDARD-en-JALLES, à LA TESTE-de-BUCH, à BORDEAUX St-Michel dernièrement pendant les Régionales et j'ai toujours eu à cœur de défendre la Loi en vigueur et mettre en défaut les micro menaces ou les intimidations diverses et variées pour demeurer et continuer l'action militante.

DANS TOUS LES CAS ou démontrez-moi le contraire :

Vous ne pouvez interdire le tractage sur les marchés ( sauf dans une halle où on ne peut pas pénétrer ) durant une campagne électorale si celle-ci ne perturbe en rien l'action des commerçants qui paient leur place...
ET SI VOUS INTERDISEZ, par un artifice quelconque, nous veillerons à ce qu'aucune de vos équipes ne puissent le faire sinon NOUS prendrons des clichés et Nous dénoncerons voire nous poursuivrons au principe de l'ÉGALITÉ chère à Notre République..

NOUS NE SOMMES PAS LES SEUL(E)S à subir cette autorité mal placée...

Nos Ami(e)s d'autres équipes de Candidat(e)s ont les mêmes désagréments... par exemple, remise des clés d'une salle au dernier moment à l'heure de début d'une réunion.
Il semble qu'un rempart JUPPÉ / FILLON soit édifié en Gironde pour empêcher les autres Candidat(e)s de faire campagne.

CES AGISSEMENTS ne vous grandissent pas, Monsieur le Maire et Monsieur le Président de BORDEAUX-MÉTROPOLE et ne font que démontrer votre FRAGILITÉ face à un scrutin qui restera le dernier de Votre carrière.

Jean-Michel VIZET
Bénévole pour la Campagne de Nicolas SARKOZY,
Président des Associations la Gironde avec Nicolas et l'Aquitaine avec Nicolas.

Publié dans Primaires

Commenter cet article

Thibault philippe 05/10/2016 00:39

Oui l'alternance molle c'est pour Juppé.
Quand à l'alternance forte c'est celle de Nicolas
Celle qui va gagner avec tous ceus de droite
Les républicains les centristes et tout ceux qui se joindront à la droite parcequ'ils croient au redressement de la France avec Nicolas !
JUPPÉ ne pense qu'à passer avec la gauche et l'extrême gauche .
Croyez vous qu'il est encore Républicain ?
Non il devrait être rayé du parti et rejoindre Hollande et sa clique .
C'est la qu'il doit se trouver .
Au faussé !!!