Nicolas Sarkozy en terre conquise à Franconville

Publié le par La rédaction

Nicolas Sarkozy en terre conquise à Franconville

«Nicolas Président ! Nicolas Président ! » C’est sous les acclamations d’une salle conquise que Nicolas Sarkozy a pénétré dans la salle de l’espace culturel Saint-Exupéry à Franconville, ce lundi soir.

Un site presque trop exigu pour contenir le millier d’élus, sympathisants et militants venus écouter le discours de l'ancien président. L’ancien chef de l’Etat est en terre conquise à Franconville où il était déjà venu en 2004. Le 26 mai déjà, Francis Delattre, sénateur-maire (LR) de la ville, avait organisé un meeting en soutien à son favori, qui n’était pas encore officiellement candidat aux primaires de son parti. L’événement avait réuni plus de 500 personnes dont une centaine d’élus du département.

Ce lundi, après un discours introducteur du premier magistrat de la ville, Nicolas Sarkozy s’est lancé dans un discours où il a rappelé « les valeurs de la France ». « Nous voulons que nos enfants vivent comme nous nous avons appris à vivre », a-t-il notamment lancé. Il a également rappelé l’importance « d’aimer la France et d’apprendre le français à partir du moment où on est Français. ».

Mais le candidat a surtout porté de violentes charges sur la loi Santé de Marisol Touraine, annonçant ainsi qu’il « supprimerait immédiatement le tiers payant généralisé » s’il était élu. Souhaitant « réconcilier la France avec le travail, l’effort et le mérite », il « supprimera les cotisations sociales sur les emplois familiaux », « les régimes spéciaux des retraites » et « exigera le retour des heures supplémentaires défiscalisées ».

leparisien.fr

Publié dans Dédicace

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article