Estrosi à Chateaurenard: nous écrivons une nouvelle page de notre Histoire

Publié le par La rédaction

Estrosi à Chateaurenard: nous écrivons une nouvelle page de notre Histoire

Mes chers amis,

Aujourd’hui, nous écrivons une nouvelle page de notre Histoire !

Une page qui nous permettra, de fermer définitivement la parenthèse d’un quinquennat Hollande de mensonges et de trahisons !
Et cette page-là, nous l’écrivons avec toi mon cher Nicolas !

Ici à Chateaurenard, chez notre ami Bernard Reynès, où nous avons tenu nos plus intenses meeting pendant les régionales qui nous ont conduit à la victoire. Et je suis heureux de te souhaiter, aux côtés de Jean-Claude Gaudin, de Martine Vassal, de Renaud Muselier, de Bruno Gilles et de nos amis élus et parlementaires, une nouvelle fois la bienvenue dans cette région avec laquelle tu as un lien si fort.
Nous sommes tous engagés à tes côtés, tendus vers un seul but: la victoire !
La victoire non pas celle qui divise mais celle qui rassemble sur des idées, sur un idéal de vie, sur la fierté d’une identité partagée et revendiquée !

Nous ne serons pas comme les socialistes en 2012 qui, parce qu’ils voulaient la victoire à n’importe quel prix, se sont octroyés le droit de mentir aux Français. Comme si leur boulimie de pouvoir personnel leur permettait tout !

Non, nous, nous voulons la victoire d’un projet d’avenir pour la France et d’espérance pour nos enfants. Nous voulons pendant les 5 années à venir bâtir une France nouvelle où l’économie sera redressée et où l’autorité sera restaurée !
Comme tu le dis, la France mérite qu’on lui donne tout et les circonstances de l’Histoire imposent un projet de sauvegarde nationale pour cette élection de la dernière chance.

Nous nous battrons donc pour que la République triomphe du communautarisme et pour remporter la victoire de la liberté !
Le projet que nous porterons, il devra non seulement faire en sorte que la République ne recule plus, mais il devra aller plus loin.
Oui, notre projet mes chers amis, il devra permettre à la République de reconquérir tous ses territoires perdus !
Il devra être sans concession avec ceux qui ne veulent pas se plier à nos valeurs et à notre mode de vie. Parce que lorsqu’on veut vivre en France on respecte la culture française et on défend l’identité française !

Et je le dis avec la plus grande fermeté, la République elle ne se morcèle pas ! Il est temps, je le réclame depuis longtemps, de faire du port de la burqa, du burkini et de tous comportements prosélytes délibérés, des délits car ce n’est pas avec un timbre amende à 11 euros que l’on répond aux provocations communautaristes !
La République ça ne se vit pas masquée mais ça se vit à visage découvert les yeux dans les yeux !

C’est une question de liberté et ça n’a rien de subalterne ! N’en déplaise à certains.
Et ce n’est pas toi mon cher François Baroin qui me contredira, l’Etat doit assumer ses responsabilités et le combat pour la République laïque ne peut être mené par les seuls Maires. Qu’il est facile pour un Premier ministre de prétendre dans la presse soutenir le combat qu’ils ont le courage d’engager quand on refuse de légiférer.
Nous n’avons plus à tolérer sur notre sol le moindre signe d’asservissement des femmes !

Nous voulons également, que 2017 soit la victoire de la sécurité face au terrorisme et à la barbarie pour que la peur change de camp !
A ce moment de mon propos, je veux vous remercier vous, mes amis élus et anonymes, alors que je m’exprime pour la première fois depuis que Nice a été meurtrie par la barbarie le 14 juillet dernier. Vos très nombreux messages de solidarité nous ont fait chaud au cœur et nous aident à sécher nos larmes dans cette tragédie de plus qu’a connu notre pays et notre région pour la première fois !

Après plus de 250 morts en 18 mois, entre Charlie Hebdo et Nice, rien n’a changé !
Les socialistes refusent de prendre les mesures pour garantir notre sécurité. Et chaque jour des innocents en payent le prix fort !

Sans doute devrons-nous renoncer à certaines de nos libertés car on ne fait pas la guerre avec les lois de la paix !

C’est parce que je suis convaincu qu’ensemble nous pourrons apporter à la France ces victoires dont elle a tant besoin que je me suis engagé à tes côtés mon cher Nicolas.

Monsieur le Président de la République, cher Nicolas, pour moi ton ami de toujours qui n’ai, tu le sais, jamais changé dans les hauts comme dans les bas, je veux dire à tous ceux qui te regardent, qui t’écoutent, que tout pour la France ce n’est pas un slogan ni un effet de style !
Qu’est-ce qu’un ancien Président de la République avait à gagner, il y a deux ans en revenant dans le cœur de la fournaise politique pour sauver son parti si ce n’est défendre un idéal ?
Qu’est-ce qu’un ancien Président de la République avait à gagner, lui, à qui rien n’a été épargné et à qui rien ne le sera dans ce nouveau combat, si ce n’est servir son pays et le sortir de l’enlisement dans lequel il se trouve ?

La France ? Je t’ai vu te réjouir de ses succès !
La France ? Je t’ai vu souffrir dans ses épreuves !

Et nous savons qu’au cœur des épreuves qu’elle connait, tu es celui, par ton expérience, ton sens de l’Etat, de la justice, de l’équité, mais aussi ton autorité, qui peut lui donner une nouvelle espérance.

Christian Estrosi

Publié dans ToutpourlaFrance

Commenter cet article