Primaire : ils attendent Nicolas Sarkozy

Publié le par La rédaction

Primaire : ils attendent Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy. Le président des Républicains, ancien Président de la République, ne s'est pas encore déclaré, mais son envie d'en découdre, ses nombreux soutiens, son programme, etc., sont autant d'éléments indiquant sa participation à cette primaire. Il devrait, selon son entourage, faire acte de candidature cet été.

Bien avant cette annonce, les choses se sont mises en place dans les départements, et un «comité d'appel à la candidature de Nicolas Sarkozy» a ainsi été créé en Lot-et-Garonne, dirigé par Christine Bonfanti-Dossat (maire de Lafox). Elle a ainsi réuni lundi soir à Agen les «pro Sarko », qui ont également écouté le député-maire d'Arcachon (et ami personnel de M. Sarkozy) Yves Foulon prêcher la bonne parole, dire tout le bien qu'il pensait de son champion, et tout le mal qu'il faut retenir de la présidence Hollande.

Retenons toutefois le dogme du «ne nous fâchons pas» : une compétition interne se profile au sein des Républicains, mais hors de question de dénigrer l'adversaire. Ce sera programme contre programme, une confrontation d'idées pour élire le meilleur, que tout le monde devra ensuite soutenir pour le premier tour, en avril 2017.

La campagne pour la primaire débutera le 9 septembre, chaque candidat engrange ses soutiens et parrainages depuis plusieurs mois (dont 20 parlementaires requis). Une visite de l'ancien Président de la République est par ailleurs envisagée en Lot-et-Garonne.

La primaire concerne les quelque 230 000 adhérents aux Républicains (dont 1 850 dans notre département), mais également tous les sympathisants et globalement tous les citoyens. Pour ce faire, il faut être inscrit sur les listes électorales, s'acquitter de la somme de 2 €, fournir une pièce d'identité, et signer une charte de soutien au candidat qui sera désigné pour la présidentielle. Notre département comptera 51 bureaux de vote, dont 16 à Villeneuve et 14 à Agen.

ladepeche.fr

Publié dans Primaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article