Prêtre égorgé : pour Nicolas Sarkozy, "nous devons être impitoyables"

Publié le par La rédaction

Prêtre égorgé : pour Nicolas Sarkozy, "nous devons être impitoyables"

Le président des Républicains a réagi à l'assassinat d'un prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray, revendiqué par l'Etat islamique.

Nicolas Sarkozy a réagi à l'assassinat d'un prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray, revendiqué mardi par l'Etat islamique. "Nous devons être impitoyables" contre un ennemi qui "n'a pas de morale", a affirmé l'ancien président de la République. "Nous devons être impitoyables, les arguties juridiques, les précautions, les prétextes à une action incomplète, ne sont pas admissibles", a poursuivi le président du parti Les Républicains.

"C'est la guerre et il n'y a pas d'autre choix que de la gagner." "Cette situation doit nous conduire à la plus grande lucidité et à enfin comprendre que nous devons changer profondément la dimension, la mesure, la stratégie de notre riposte", a-t-il dit lors d'une déclaration au siège de LR. "Notre ennemi n'a pas de tabous, n'a pas de limites, n'a pas de morale, n'a pas de frontières", a-t-il martelé.

L'ancien chef de l'Etat a demandé au gouvernement "de mettre en oeuvre toutes les propositions" que la droite a "présentées depuis des mois, sans délai". "Nous ne pouvons plus perdre de temps. C'est la guerre et il n'y a pas d'autre choix que de la mener et de la gagner", a conclu Nicolas Sarkozy.

europe1.fr

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article