BILAN DE NICOLAS SARKOZY: JUSTICE ET SÉCURITÉ

Publié le par La rédaction

BILAN DE NICOLAS SARKOZY: JUSTICE ET SÉCURITÉ

Les membres de ce gouvernement et le FN n'ont qu'une répartie : “Nicolas Sarkozy a enlevé 12 000 policiers et a détruit les Renseignements Généraux !”

Alors un petit rafraîchissement de mémoire doit être fait et bien fait !

Voici la réalité, la vérité :

Sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy, les RG ont fusionné en 2008 avec la Direction de la surveillance du territoire (DST) pour devenir la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Donc pas destruction mais fusion.

Ensuite :

Rapprochement des policiers et gendarmes sous la même autorité, d’où une amélioration de 50% d’élucidation des crimes et délits. Là encore unifications pour plus d’efficacité.

Le bilan de Nicolas Sarkozy au point de vue sécurité le voici (sachant que la lutte contre l’insécurité et la délinquance a été, depuis 2002, une priorité de Nicolas Sarkozy) :

– Déploiement et rapprochement de 250 000 policiers et gendarmes sous l’autorité du ministère de l’Intérieur

– Augmentation de la présence de la police nationale sur la voie publique de plus de 10% depuis 2005

– Baisse de la délinquance de 17% depuis 2002

– 600 000 victimes d’agressions ont été épargnées en 2011 par rapport à 2002

– Depuis 2002, on recense une baisse de :

-40% d’homicides, -12% de violences sexuelles, -28,5% d’atteintes aux biens, -40% de la délinquance de proximité

Une meilleure organisation des forces de l’ordre à travers la mise en place de nouvelles unités :

– Création des patrouilleurs

– Doublement des patrouilles pédestres contre les trafics et la délinquance du quotidien

L’efficacité des services de maintien de l’ordre :

– Amélioration de 50% du taux d’élucidation des crimes et des délits, qui passent de 26% en 2002 à plus de 38% en 2011

– Priorité à la protection des personnes avec la loi du 9 juillet 2010 relative aux violences faites spécifiquement aux femmes et la lutte contre les mariages forcés

– Développement de la vidéo-protection avec l’installation de 40 000 caméras de vidéo-projection en 2011

– Sécurisation des transports avec l’installation de 25 000 caméras d’ici à 2013

– Augmentation des effectifs de 300 policiers et d’agents de sécurité de la SNCF et de la RATP

– Diminution de la mortalité routière

La justice pénale :

– 9400 places de prison construites entre 2007 et 2011, ce qui conduit à un total de 56 000 places aujourd’hui (2011)

La lutte contre la récidive :

– Instauration des peines planchers en cas de récidive par la loi du 10 août 2007

– Création de la rétention de sûreté par la loi du 25 février 2008

– Imposition de traitements aux condamnés pour agression sexuelle par la loi du 10 mars 2010

– Création de l’Agence de recouvrement des avoirs saisis et confisqués qui met la main sur les avoirs illégaux –

Lutte contre l’immigration clandestine :

– Démantèlement de 145 filières mafieuses en 2009 et 183 en 2010

– 120 000 clandestins reconduits à la frontière depuis 2007

– Baisse de l’immigration professionnelle de 26% en 2011

– Réduction à 15 000 par an du nombre de cartes de séjour délivrées

– Baisse des naturalisations à 30% en 2011

– Intégration basée sur des droits et des devoirs, par la mise en place du contrat d’accueil et d’intégration.

Voilà dans quel état était la France en 2012 ! Mais toutes ces mesures ont été détruites par Hollande, la France il l’a coulée ! Comment, Hollande, Cazeneuve, Le Foll et Cie, osent dire, qu’ils ont trouvé la France dans un état lamentable ? !

Claudine Chanet.

LES PARTISANS DE NICOLAS SARKOZY

Publié dans Bilan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article