Primaire : Nicolas Sarkozy. Avec lui ou sans nous !

Publié le par La rédaction

Primaire : Nicolas Sarkozy. Avec lui ou sans nous !

Étant entendu que :

  • Monsieur Nicolas Sarkozy est le président des Républicains
  • Il a été élu avec 64,5% des suffrages, un score explicite sur le choix de notre famille politique, qui lui confère sa légitimité
  • Il a entièrement refondé le parti en le renommant, en le restructurant et en le réunifiant, ce qui démontre son autorité
  • Il a gagné les trois élections intermédiaires (départementales, régionales et législatives partielles), dans les contextes difficiles que l'on sait, ce qui prouve sa crédibilité

Étant entendu qu'avant le retour de Monsieur SARKOZY :

  • le parti était devenu inerte, aphone, inopérant, au moment où nous avions plus que jamais besoin d'être représentés et défendus
  • ses représentants se sont livrés à des luttes intestines affligeantes nous donnant un spectacle indigne et humiliant, sacrifiant l'intérêt général au profit de leur seule ambition personnelle
  • Aucune idée, aucune vision, aucune ligne n'ont été élaborées ni même pensées pour préparer l'alternance sur la base d'un projet cohérent incarnant nos valeurs

Étant entendu que depuis le retour de Monsieur SARKOZY :

  • Les militants sont également de retour : entre juin 2014 et janvier 2016, le nombre d'adhérents a presque doublé
  • Les adhérents approuvent massivement les propositions de leur président, soumises à leur vote régulièrement
  • Les adhérents se sentent à nouveau représentés par un discours clair sans compromission politicienne, leurs valeurs étant incarnées avec courage et lucidité par Monsieur Sarkozy, le seul à se positionner fermement opposé et au PS etau FN

Étant entendu que nous, adhérents et/ou donateurs des Républicains, revendiquons un droit moral et financier à élire notre candidat à l'élection présidentielle,

Étant entendu que nous, adhérents et/ou donateurs des Républicains, approuvons le principe d'un candidat unique de la droite et du centre à condition que seuls la droite et le centre ne le désignent - ce qui ne paraît pas dénué de sens a priori,

Étant entendu que nous, adhérents et/ou donateurs des Républicains, ne pouvons accepter de nouvelles combines et autres manoeuvres égotistes alors que notre pays a basculé dans l'urgence absolue de recouvrer une gouvernance digne de son rang,

Étant entendu que nous, adhérents et/ou donateurs des Républicains, soutenons sans équivoque le président de notre parti dans une logique de poursuite de son action pour l'alternance,

Nous affirmons avec force et détermination que nous rendrons notre carte d'adhérent et nous quitterons le parti Les Républicains si d'aventure Monsieur Nicolas Sarkozy n'était pas désigné ou élu notre candidat à l'élection présidentielle de 2017.

LMW

Signez ici : change.org

Publié dans Primaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article