Monsieur Nicolas Sarkozy, nous vous attendons, nous vous soutenons, nous gagnerons 2017

Publié le par La rédaction

Monsieur Nicolas Sarkozy, nous vous attendons, nous vous soutenons, nous gagnerons 2017

S'il y a quelque chose que l'on ne peut pas reprocher à l'ancien chef de l'Etat, c'est sa sincérité, le fait d'être tout d'un bloc et surtout incapable de dissimuler ses intentions.

A l'inverse, la France a payé cher d'avoir permis à François Hollande d'arriver à l'Elysée après avoir nié la crise économique qui minait le Pays, après avoir promis tout et son contraire et après s'être posé en président rassembleur, apaisant, normal et exemplaire.

Désormais, les français sont vaccinés contre ce cynisme, ces petits calculs politiciens dignes de la IVème République et ces gros mensonges ou traficotages comme ceux auxquels nous allons avoir droit au sujet de la courbe du chômage.

Cet été, Notre Fauve politique va rentrer dans l'Arène devant "ceux" qui n'ont déjà plus rien à dire aujourd'hui !

Les Primaires devraient être l’expression parfaite de la démocratie !
A quoi assistons-nous aujourd'hui ?
La mascarade a commencé ... depuis longtemps, depuis le début même !
Seuls 12% des Français affirment faire confiance aux partis.
Quatre français sur dix sont désormais méfiants à l'égard de la politique. Et un sur trois se dit dégoûté.

Ces chiffres ne font qu'éclairer de manière brutale et incontestable le fameux rejet des élites.
Un rejet justifié par le sentiment d'abandon sur des grands sujets économiques comme le lutte contre le chômage, ou la montée des communautarismes ou la question de l'identité.
Un rejet légitimé par les multiples mensonges de François Hollande pendant la campagne de 2012 et depuis qu'il est au pouvoir.

Une nouvelle fois Monsieur Nicolas Sarkozy, par votre énergie, votre autorité naturelle, votre envergure internationale et votre franchise, nous vous attendons, nous vous soutenons, nous gagnerons 2017 tout comme nous aurions dû gagner 2012 si nous n'avions pas été trahis !

Facebook: Nicole Lemetayer

Publié dans Témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article