Les Sarkozystes de Saône et Loire lancent leur comité de soutien

Publié le par La rédaction

Les Sarkozystes de Saône et Loire lancent leur comité de soutien

Sous l'impulsion du maire de Chalon sur Saône, ils étaient 90 ce mercredi soir au Studio 70 afin de lancer un Appel à la candidature de Nicolas Sarkozy. Une candidature dont le mystère ne fait plus aucun doute depuis des mois mais si l'ancien pensionnaire de l'Elysée attend sans nul doute début septembre pour entrer dans le bal des prétendants à la primaire organisée par la droite.

Gilles Platret, Secrétaire National à la résorption des inégalités Les Républicains, ne fait plus mystère depuis bien longtemps maintenant de son soutien à la candidature de Nicolas Sarkozy, multipliant chaque semaine, les aller-retour vers la rue de Vaugirard à Paris, en attendant la dernière ligne droite des primaires puis des présidentielles. Alors que son mentor politique n'est officiellement toujours pas déclaré, même si le secret de polichinelle n'aura échappé à personne, ce mercredi soir, il appelait les Saône et Loiriens à se réunir au Studio 70, à Chalon sur Saône, afin de soutenir l'Appel à la candidature de Nicolas Sarkozy.

L'Appel du 18 mai en quelque sorte

La date du 18 mai choisie par hasard ou pas, la lecture de l'Appel solennel à la candidature de Nicolas Sarkozy ne nous aura pas échappé, avec des airs très gaulliens dans la forme. "Il ne reste plus qu'un candidat qui ne l'est pas" a lancé Gilles Platret, devant une assistance peu fournie en élus tant locaux que départementaux. Ce rendez-vous de lancement qui se veut être comme la première pierre à l'édifice sarkozyste dans le département aura semble-t-il eu du mal à séduire en dehors de la présence d'Eric Michoux, Hervé Dumaine, Evelyne Lefebvre, Sophie Landrot, John Guigue, Dominique Rougeron ou encore Françoise Chainard pour les élus chalonnais. Aucun élu du Grand Chalon ni même du Conseil Départemental mais plutôt des anonymes.

85 bureaux de vote seront organisés en Saône et Loire a précisé Gilles Platret, saluant au passage "l'impartialité irréprochable de Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon" et grand organisateur des primaires dans le département. "2 euros seront demandés au 1er et 2e tour des primaires. Cher pour les socialiste qui avaient demandé 1 euro de participation mais avec le candidat au rabais qu'ils ont proposé, c'était déjà trop cher" s'est-il amusé à souligner.

La date limite des candidatures est fixée au 9 septembre avec la cloture de la campagne fixée au 18 novembre. Le 20 novembre - 1er tour avec un 2e tour fixé au 27 novembre.

S'en est suivi un long plaidoyer sur le bilan des années Sarkozy.

Laurent Guillaumé

Les Sarkozystes de Saône et Loire lancent leur comité de soutien

Publié dans Primaires

Commenter cet article