Laurent Wauquiez succédera à Nicolas Sarkozy à la présidence des républicains

Publié le par La rédaction

Laurent Wauquiez et Nicolas Sarkozy

Laurent Wauquiez et Nicolas Sarkozy

Il reste maximum 100 jours à Nicolas Sarkozy pour se déclarer candidat à la primaire de la droite et du centre. Le dépôt des parrainages (2.500 adhérents LR et 250 élus dont 20 parlementaires) est certes fixé au 9 septembre, mais les statuts du parti imposent la démission des fonctions directives du parti au plus tard quinze jours avant la date limite du dépôt, soit le 26 août, comme le rappelle L’Opinion.

D'ici à la fin de l’été, Nicolas Sarkozy aura donc quitté la direction du parti, sa candidature à la primaire ne faisant aucun doute. Et l’ex-chef de l’Etat anticipe dès maintenant ce départ. Lors d’un déjeuner à Lyon avec des élus locaux, le 12 mai, Nicolas Sarkozy a répondu à d’apparentes inquiétudes sur l’état du parti lorsqu'il en aura quitté la direction,rapporte L’Opinion :

"Je sais que certains d’entre vous s’inquiètent de la situation du parti durant la primaire. Je veux vous rassurer : Laurent [Wauquiez] fera cela très bien."

Voilà qui a assurément plu au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui déjeunait à la même table. Les statuts de LR prévoient en effet que les autres membres de la direction du parti en assurent la direction. C’est donc à Laurent Wauquiez, vice-président délégué, et Eric Woerth, secrétaire général, que reviendra cette tâche. Même si, on l’aura compris, Nicolas Sarkozy souhaite, plutôt qu'un tandem, laisser les manettes au premier.

lelab.europe1.fr

Publié dans Primaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article