Sarkozy plaide pour la suppression de 300 000 postes de fonctionnaires

Publié le par La rédaction

Sarkozy plaide pour la suppression de 300 000 postes de fonctionnaires

Dans un entretien au Monde, l’ancien chef de l’Etat a émis le souhait de supprimer « 300 000 à 350 000 » postes de fonctionnaires en seulement un quinquennat.

« Le premier objectif, c'est de supprimer en un quinquennat entre 300 000 et 350 000 postes de fonctionnaires. C'est pas une mince affaire », a souligné Nicolas Sarkozy en clôture d'une matinée de travail de son parti sur le sujet. Dans un entretien au Monde, il a chiffré le gain attendu à environ « 7 milliards d'euros ».

Le prédécesseur de François Hollande a rappelé les mesures qu'il souhaitait voir adoptées : « Recommencer le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite à l'exception des services de sécurité et réformer la Constitution pour imposer cette règle aux collectivités locales ».

« Augmenter le temps de présence des enseignants »

En outre, l’ancien chef de l’Etat souhaite également « augmenter le temps de travail des fonctionnaires, avec des services publics au moins aux 35 heures, augmenter de 25% le temps de présence des enseignants ; revoir le carcan du statut de la fonction publique avec la fin de l'impunité pour les fonctionnaires qui ne font pas bien leur travail ». Et de mettre également en avant l’idée de rémunérer les fonctionnaires en fonction du mérite.

Et de rappeler également dans les colonnes du Monde, « qu’il n’a jamais prétendu avoir tout fait » durant son quinquennat, sinon « je n’aurai pas été candidat à ma propre succession » souligne-t-il.

valeursactuelles.com

Publié dans Programme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article