Sarkozy accuse Hollande de placer la France "du mauvais côté de l'Histoire" en participant à la journée de commémoration du 19 mars 1962

Publié le par Nelly

Sarkozy accuse Hollande de placer la France "du mauvais côté de l'Histoire" en participant à la journée de commémoration du 19 mars 1962

Sarkozy accuse Hollande de placer la France "du mauvais côté de l'Histoire" en participant à la journée de commémoration du 19 mars 1962

La charge est violente. Dans une tribune à paraître dans Le Figaro du 18 mars, Nicolas Sarkozy attaque de manière virulente son successeur. En cause, le choix de François Hollande de participer - et c'est une première pour un président de la République- à la journée de commémorations du 19 mars, pour célébrer la fin de la guerre d'Algérie et la signature des accords d'Evian.

Comme le révélait Europe 1 le 7 mars dernier, cette décision est le fuit d'une longue réflexion. La date ne faisant pas consensus. Les accords d’Evian marquent le cessez-le-feu obtenu par le Général De Gaulle et la fin de la guerre d’Algérie.

La présence de François Hollande et le fait d'y prononcer un discours, notait Europe 1, sont loin d'être anodins. C'est une première. Ni Jacques Chirac, ni Nicolas Sarkozy n’y ont participé car même si Jacques Chirac avait inauguré le monument, il n'a jamais commémoré la date du 19 mars en tant que telle.

Le prédécesseur de François Hollande n'accepte pas sa décision. Il écrit :


Et Nicolas Sarkozy de citer un autre président : François Mitterrand, qui "refusa catégoriquement de reconnaître cette date pour commémorer la fin de la guerre d'Algérie.(...) Il savait que le conflit n'avait pas cessé au lendemain des accords d'Évian et que la tragédie au contraire s'était poursuivie pendant des mois."

Il continue :

Nicolas Sarkozy ajoute :

Cette commémoration se déroule depuis 2002 au quai Branly à Paris devant le Mémorial de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie.

[Edit 18/03 8h30]

Depuis la publication de cette tribune, toute une partie de la droite a emboîté le pas à Nicolas Sarkozy sur ce sujet, de Gérald Darmanin à Éric Ciotti en passant par Roger Karoutchi :
http://lelab.europe1.fr/sarkozy-accuse-hollande-de-placer-la-france-du-mauvais-cote-de-lhistoire-en-participant-a-la-journee-de-commemoration-du-19-mars-1962-2695738

Commenter cet article