Roger Karoutchi voit en Nicolas Sarkozy un «sauveur»

Publié le par La rédaction

Roger Karoutchi voit en Nicolas Sarkozy un «sauveur»

Roger Karoutchi, soutien de Nicolas Sarkozy dans le cadre de la primaire de la droite et du centre, s'est livré à un véritable plaidoyer en faveur de l'ancien président de la République.

«Nicolas Sarkozy peut dire qu'il a permis l'apaisement après les divisions du passé», a-t-il estimé. L'élu des Hauts-de-Seine a appelé à la candidature du président des Républicains, rappelant qu'il n'avait pas été le «mieux traité» du quinquennat précédent - il est resté secrétaire d'État des relations avec le Parlement pendant deux ans.

«Quand j'ai quitté le gouvernement, vous n'avez entendu aucun mot désagréable de ma part parce que c'était un honneur d'être ministre et ce n'est pas un dû», a-t-il indiqué. S'il respecte l'ensemble des candidats, l'ancien eurodéputé voit en Nicolas Sarkozy un «sauveur».

«Il n'y a pas seulement la qualité d'homme d'État qui va jouer, il y a la force, la pugnacité, la volonté et moi j'ai vu comment Nicolas a fait en 2008 quand les banques s'écroulaient, quand les économies des Français allaient disparaître je l'ai vu me dire: “Il me faut un accord du Parlement avant d'aller en Allemagne”. Il a obtenu des présidents de groupe qu'il n'y ait pas de recours devant le Conseil constitutionnel, c'était du jamais vu, qui peut faire ça pour sauver le pays?», a-t-il vanté.

Craignant de nouvelles crises à venir, le parlementaire veut voir émerger des «propositions fortes». «Il faut faire des propositions, et ce n'est pas une question d'âge, mais une question d'état d'esprit. Qui veut faire en 2017 un 1958? Moi je suis pour, allons-y.»

lefigaro.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jerome Guyot 07/03/2016 11:08

Le problème (entre autres) avec Sarkozy, c'est qu'il a déjà été président et que son bilan n'a pas été fameux. Alors, comment peut-on voir en lui un sauveur?