Nicolas Sarkozy lance son offensive économique sur LinkedIn

Publié le par La rédaction

Profil de Nicolas Sarkozy sur  LinkedIn

Profil de Nicolas Sarkozy sur LinkedIn

Le président des Républicains fera partie du cercle fermé des «influenceurs LinkedIn», aux côtés notamment de Barack Obama, Hillary Clinton ou encore d'Emmanuel Macron.

Comme le ministre de l'Économie Emmanuel Macron ou la secrétaire d'État au numérique Axelle Le Maire, Nicolas Sarkozy rejoint ce mercredi matin le cercle très fermé des «influenceurs français» sur le réseau social professionnel LinkedIn. Depuis le mois de janvier dernier, la plateforme autorise ses utilisateurs de l'hexagone à publier leurs billets et note d'analyse, une fonctionnalité jusqu'ici réservée à certains utilisateurs triés sur le volet. Le président des Républicains va donc pouvoir adresser ses réflexions aux 10 millions de membres français revendiqués par le réseau, et de cibler une population de cadres connectés, de patrons petits et grands ou encore d'acteurs du secteur numérique.

Mieux encore, Nicolas Sarkozy va rejoindre le cercle très restreint des «influenceurs LinkedIn», un statut réservé jusqu'à janvier 2016 à 500 personnalités de langue anglo-saxonne comme Barack Obama et Hilary Clinton, et le plus souvent issues du secteur de l'entreprise. «Seule une vingtaine de personnalités françaises y ont accès, et Nicolas Sarkozy est le seul politique à droite à ce stade», souligne son entourage auprès du Scan. Les billets des heureux élus du cercle des «influenceurs» sont regroupés et disponibles sur une même page du site. Les utilisateurs du réseau social pourront suivre les parutions de leurs «influenceurs» favoris.

Une démarche participative

Déjà présent sur les réseaux sociaux, Nicolas Sarkozy affectionne notamment l'utilisation de Facebook pour entretenir un dialogue direct avec les Français. Avec LinkedIn, «il s'agit de pouvoir s'exprimer au cœur du réseau de l'entreprise, principalement sur des sujets économiques et numériques», indique l'entourage de Nicolas Sarkozy. En toute logique, le premier billet de l'ancien président de la République traite d'économie et d'emploi, et la date de lancement du profil n'a pas été laissée au hasard: la rue de Vaugirard inaugure ce mercredi une journée consacrée à la présentation de son programme économique.

Le président des Républicains aborde notamment dans son billet les mesures de réduction de la dépense publique avec la suppression de 300.000 postes de fonctionnaires, le départ à la retraite à 63 ans dès 2020, puis à 64 ans en 2025, et encore la lutte contre le déficit de l'Assurance maladie. «N'hésitez pas à commenter, à partager, à donner votre avis sur la perspective que nous traçons et ce nouveau contrat que nous proposerons d'établir avec les Français. Chaque proposition, chaque idée sera étudiée», promet Nicolas Sarkozy.

lefigaro.fr

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article