Écoutes de Nicolas Sarkozy : le patron des Républicains est imperturbable

Publié le par Nelly

Écoutes de Nicolas Sarkozy : le patron des Républicains est imperturbable

Nicolas Sarkozy est soupçonné d'avoir tenté d'obtenir des informations couvertes par le secret. Mais pour l'ancien président, la vie continue.

La Cour de cassation a validé les écoutes téléphoniques dans l'enquête pour laquelle Nicolas Sarkozy est mis en examen pour corruption. L'ancien chef de l'État est notamment soupçonné d'avoir tenté d'obtenir des informations couvertes par le secret dans une procédure concernant la saisie de ses agendas. Depuis, la menace d'un procès plane au-dessus de Nicolas Sarkozy, avec une possible mise en examen pour corruption et trafic d'influence. Une décision qui pourrait mettre en péril les ambitions de retour à l'Élysée de l'ancien président.

En réalité, ce que Nicolas Sarkozy retient de cette décision de justice qu'elle ne l'empêche en rien de se présenter à la primaire. Il n'est pas inéligible et un procès est très peu probable d'ici la présidentielle 2017. D'autant que personne n'en doute : sa détermination reste intacte. D'ailleurs, l'ancien chef d'État ne semble pas faiblir et maintient le rythme. En effet, il poursuit ses déplacements et étoffe sa garde rapprochée. "Il engrange et il est persuadé que ça paiera quand il sera candidat", affirme un proche.

La riposte de Nicolas Sarkozy

Preuve qu'il ne lâche rien, Nicolas Sarkozy est toujours aussi sévère avec ses adversaires. "Il faut les laisser, ils prennent le vent de face", a-t-il récemment lancé. Il fustige également leur manque de courage, ciblant particulièrement Alain Juppé. Il se moque par exemple des "absences et trous de mémoire" de son redoutable rival.

Quant aux mauvais sondages à répétition, le patron des Républicains les balaye. Ce dernier préfère se concentrer sur le succès de son livre qui, selon lui, marque un lien "affectif" avec les Français. Ses rivaux en sont convaincus : cette affaire vient s'ajouter aux autres et il finira par en payer le prix. Ce n'est qu'une question de temps.

Publié dans Sarkozy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article