Nicolas Sarkozy veut réformer en profondeur l’Éducation nationale

Publié le par La rédaction

Nicolas Sarkozy veut réformer en profondeur l’Éducation nationale

Dans son livre, Nicolas Sarkozy évoque des pistes pour réformer l’enseignement.

« Moins d’enseignants, mieux payés, mieux considérés »

« Pour changer en profondeur l’Éducation nationale, il faut d’abord s’intéresser aux professeurs et donc à leur statut, à leur rémunération et à leurs heures de présence dans l’établissement scolaire, parce qu’ils sont le pilier de la transmission du savoir » estime Nicolas Sarkozy.

Il préconise ainsi « moins d’enseignants, mieux payés, mieux considérés, mieux formés et plus disponibles ». L’ancien président de la République donne des chiffres pour illustrer sa pensée, indiquant qu’il « vaut mieux avoir 20 % d’enseignants en moins et les payer 20 % de plus ».

Un temps de présence et une autonomie renforcés

Nicolas Sarkozy souhaite renforcer la présence des adultes dans les établissements scolaires, c’est pourquoi il suggère « d’augmenter de 25 % le temps de présence des enseignants dans les lycées et collèges ». Ces derniers auraient ainsi plus de « temps libre pour aider et soutenir les élèves les plus en difficulté ».

L’ancien chef de l’État souhaite décentraliser les décisions éducatives, estimant que « Tout ne peut plus se décider rue de Grenelle ! » et que c’est « au plus près des professeurs et des élèves que se prennent les bonnes décisions».

Mettre les syndicats à leur « véritable place »

N.Sarkozy évoque également brièvement le statut des syndicats. Sans préciser davantage sa pensée sur le sujet, il estime que « La mainmise complète des syndicats sur le système achève de le paralyser », préconisant « la mise à leur véritable place des syndicats de l’Éducation nationale».

« Qui peut par exemple accepter que les mutations soient annoncées par les organisations syndicales avant que l’administration n’ait eu le temps de le faire ? » s’interroge l’ancien président de la République.

vousnousils.fr

Publié dans Programme

Commenter cet article