L E T T R E O U V E R T E A U X P A R L E M E N T A I R E S D U P A R T I L E S R E P U B L I C A I N S

Publié le par Nelly

L E T T R E   O U V E R T E   A U X   P A R L E M E N T A I R E S    D U   P A R T I   L E S   R E P U B L I C A I N S

A l’attention de Monsieur le sénateur Gérard Larcher, président du Sénat

Monsieur le sénateur Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains

Monsieur le député Christian Jacob, président du groupe Les Républicains

Mesdames et Messieurs les sénateurs du groupe Les Républicains

Mesdames et Messieurs les Députés du groupe Les Républicains

Le 19 février 2016

Monsieur le Président du Sénat,

Messieurs les président de groupes,

Mesdames et Messieurs les parlementaires,

La récente mise en examen du président de notre mouvement constitue un nouvel affront pour l’ensemble de la famille Les Républicains et jette l’opprobre sur l’honneur d’un homme.

Nicolas Sarkozy est incontestablement victime d’un acharnement judiciaire dans le but d’une part de l’empêcher d’être candidat aux primaires de la Droite de cette année et, d’autre part, d’éliminer le candidat de la droite républicaine dès le premier tour des élections présidentielles de 2017.

Pourtant, le silence d’une très grande partie d’entre vous est choquant pour une très grande partie d’entre nous. Je ne veux pas croire que, parmi les représentants nationaux de ma famille de cœur et de pensée, il y en est qui profitent de la situation pour régler leurs comptes avec l’ancien président de la République ou pour évincer un éventuel adversaire. Si tel est le cas, cette attitude anti-démocratique est indigne du mandat confié.

Comment abandonner l’un des nôtres surtout lorsque celui-ci nous a mené à tant de victoires ? La cohésion et l’unité de notre mouvement, la solidarité de ses membres, sont les conditions essentielles de la victoire en 2017.

Le temps du choix des hommes n’est pas encore venu. Le temps est celui de la défense de nos idées et de la définition d’une ambition pour la France.

Retenons, si vous le voulez bien, une citation de notre président : « il y a quelque chose de plus grand que nous, il y a la France ! »

Je vous prie de croire, Monsieur le Président du Sénat, Messieurs les présidents de groupes, Mesdames et Messieurs les parlementaires, en ma plus haute considération.

Méchant Réac ! ®

Copie : Monsieur le président Nicolas Sarkozy, ancien président de la République

Laurent MéchantRéac ! à vendredi, février 19, 2016http://mechantreac.blogspot.fr/2016/02/l-e-t-t-r-e-o-u-v-e-r-t-e-u-x-p-r-l-e-m.html?m=1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article