Nicolas Sarkozy opposé à la déchéance de la nationalité pour tous

Publié le par La rédaction

Nicolas Sarkozy opposé à la déchéance de la nationalité pour tous

Nicolas Sarkozy est opposé à l'éventuelle extension de la déchéance de nationalité à tous les Français, susceptible de créer des apatrides, selon des participants au bureau politique du parti. Alain Juppé et Bruno Le Maire, ses rivaux en vue de la primaire de la droite et du centre, se sont prononcés dans le même sens que l'ancien chef de l'Etat au cours de ce bureau politique à huis clos, selon ces mêmes sources.

Mais le président du parti Les Républicains a toutefois proposé de "voter" pour la révision constitutionnelle sous conditions, notamment l'extension de la déchéance de nationalité aux "délits de terrorisme" et non aux seuls crimes, selon des participants à ce rendez-vous. "Cela permet de ne pas tomber dans le piège, de ne pas voter en se bouchant le nez mais au contraire en faisant des propositions pour aller plus loin", a affirmé, selon des participants, Nicolas Sarkozy, qui demande également que "la déchéance prenne effet dès le prononcé de la peine, et pas à l'issue de la peine" et qu'elle soit "couplée avec l'expulsion".

Retrouver cet article sur L'Express.fr

Publié dans France

Commenter cet article