Nicolas Sarkozy coupable de ne pas être de gauche

Publié le par La rédaction

Nicolas Sarkozy coupable de ne pas être de gauche

Nicolas Sarkozy est coupable de ne pas être de gauche, de ne pas être énarque et de rester le concurrent de Hollande le plus dangereux. On se régale d'avance s'il y avait un face à face TV où on opposerait les enjeux, les bilans et les résultats.

L'acharnement déployé par la magistrature et son syndicat, pour tenter de le coincer rappelle les belles heures de la stasi.

Néanmoins, lorsque François Fillon a déclaré dès le début du quinquennat, que les finances publiques étaient dans un état dramatique, proche de la banqueroute, on a prié Fillon de se taire. Si Nicolas Sarkozy est élu à nouveau, espérons qui ait le vrai courage d'être impopulaire et de mettre enfin en œuvre une vraie politique libérale, avec un Etat fort recentré sur ses fonctions régaliennes, et une économie libérée des carcans administratifs, boulets fiscaux et camisoles règlementaires qu'on a accumulé depuis 50 ans.

Mettre en œuvre chez nous, ce qui a réussi chez nos amis Allemands, Canadiens et Espagnols, et les a sauvé de la faillite, va se heurter au tirs de barrage des corporations, syndicats, fonctionnaires des fonctions non régaliennes, lobby des administrations et empileurs de mandats électoraux.

Si Nicolas Sarkozy accepte cette courageuse prise de risque, il entrera dans l'Histoire. Sinon, il redeviendra un homme politique qui a gagné la deuxième manche d'un combat dérisoire, d'une revanche de l'ego, et comptable d'avoir laissé la France continuer à s'enfoncer.
Quel taux de satisfaits auraient réalisé Richelieu en 1630, Mazarin en 1645, Clémenceau en 1917, Churchill en 1943, de Gaulle en 1946 ?

Alors, laissons les peuples à leur aveuglement et cessons par exemple de juger Nicolas Sarkozy sur les apparences ou des comportements inventés par des journalistes mesquins.
Attention, la démocratie de la forme finit par tomber au fond de la poubelle.

Eric Foillard

Publié dans Sarkozy, Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article