Meeting à Nîmes : "Nicolas Sarkozy est le bon candidat pour 2017. Il en a la capacité et l’expérience"

Publié le par La rédaction

Meeting à Nîmes : "Nicolas Sarkozy est le bon candidat pour 2017. Il en a la capacité et l’expérience"

Dans le Gard, l'ancien président de la République a tenu, mercredi soir, son premier meeting de rentrée.

Nicolas Sarkozy se pose en rassembleur. En meeting à Nîmes (Gard), mercredi soir, le président des Républicains a tonné: «La division fait perdre, le débat fait gagner.»

Ses fans, un millier de militants, ne s'y sont pas trompés. Face aux sondages qui donnent un Alain Juppé toujours plus fort, ils sont d'abord venus pour soutenir leur favori.

«On est là parce qu'il a besoin de nous!» affirment Yolène et Jean-Marc. Alain Juppé? «Trop mou!» peste Pierre, venu de Camargue. «Il faut que Nicolas Sarkozy change de peau pour redevenir président de la République», analyse pour sa part Pierre André, maire d'une ville gardoise dans les années 1980.

Pour cet autre militant, Nicolas Sarkozy «devra se montrer offensif et pas seulement sur l'immigration. Chez nous, les gens votent FN sur ce terrain. Il faut qu'il fasse quelque chose contre le chômage. Là-dessus, le FN n'a pas de solution.» Message reçu par Nicolas Sarkozy: «Si (François Hollande) veut moins de riches, moi, je veux moins de pauvres. Il faut que nous soyons porteurs d'un choc fiscal.»

Source : Le figaro

les responsables et militants politiques Les Républicains du Gard ont livré leur réaction, suite au meeting du président de leur parti, Nicolas Sarkozy.

Jean-Paul Fournier, sénateur-maire de Nîmes et soutien de Nicolas Sarkozy : « Nicolas Sarkozy est le bon candidat pour 2017. Il en a la capacité et l’expérience. Ce soir, il a détaillé tout un chapelet de mesures, les bribes d’un projet politique pour 2017. Alors, s’il n’a pas déclaré officiellement sa candidature, on peut considérer qu’il l’a presque fait avec ses positions politiques. Souvenez-vous, en 2007, sa campagne était partie de Nîmes. J’espère que la réunion de ce soir lui portera chance ».

Richard Tibérino, adjoint à la ville de Nîmes et soutien de Nicolas Sarkozy : « Nicolas Sarkozy a tenu un discours de rassemblement. Il a expliqué qu’il souhaitait s’adresser à tous les Français, ce qui me touche particulièrement. Nous, nous soutenons Nicolas Sarkozy, mais si ce n’est pas lui qui gagne la Primaire, nous nous rangerons derrière le candidat qui sera désigné ».

Franck Proust, député européen et soutien de Nicolas Sarkozy : « Moi, je suis Copéiste et Sarkozyste. Je suivrai le candidat que les militants désigneront. Vous savez, aujourd’hui à l’Europe, ça me fait mal d’être Français, de voir que tous les autres pays européens sont en train de retrouver de la croissance… La droite a une obligation de réussite ».

Richard Flandin, adjoint à la ville de Nîmes : « Nicolas Sarkozy s’est posé en fédérateur, ambitieux et plein d’ambitions pour le parti."

Anthony Chaze, président des Jeunes Républicains et soutien de Nicolas Sarkozy : « On a vu ce soir un président de parti revigoré qui a su cibler les grands thèmes comme la sécurité, le contrôle aux frontières, le travail… Il a également insufflé l’espoir pour 2016, qui est une année charnière pour notre parti avec les élections internes et la Primaire ».

Thibault Teuf, Raphaël Leroux et Guillaume Chauvet, soutiens de Bruno Le Maire : "Nous, nous trouvons Nicolas Sarkozy combatif est déterminé..."

Source : objectifgard.com

Publié dans Nimes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article