Crise de 2008 : la France a résisté, la France a tenu !

Publié le par La rédaction

Crise de 2008 : la France a résisté, la France a tenu !

Pour les amnésiques, je vous propose cet extrait du discours de Nicolas Sarkozy à Marseille lors de la campagne présidentielle de 2012. Le président revient sur la crise "la plus grave et la plus dangereuse que le monde ait connu depuis les années 30".

Une France faible ne peut pas protéger les Français. Les plus anciens, ici, le savent bien, dans les périodes les plus noires de notre Histoire, celles qui ont été les plus douloureuses pour les Français, le malheur est toujours venu de ce que la France n’avait pas été assez forte. Quand la lâcheté, quand la démission, quand la faiblesse de gouvernements de passage ont été à l’oeuvre, ce sont les Français qui ont eu à en assumer les conséquences. Il n’y a pas de Français heureux sur les malheurs de la France. Il n’y a pas de Français protégés sur la faiblesse de la France.

Depuis 2008, dans la tempête économique et financière sans doute la plus grave et la plus dangereuse que le monde ait connu depuis les années 30, la France a résisté, la France a tenu. Les Français ont fait face. Je sais mieux que personne toutes les souffrances et toutes les difficultés que cette crise a créé, parce qu’en France, je l’ai appris, toutes les souffrances et toutes les difficultés des Français remontent toujours au Président de la République, parce que chacun se tourne vers lui pour exprimer ses souffrances, pour demander de l’aide, parce que chacun le regarde comme le dernier recours lorsqu’on a épuisé tous les autres.

Je mesure ce qu’il aurait fallu faire de plus, ce qu’il aurait fallu faire de mieux. J’ai un devoir de lucidité. Et je ne prétends pas et je ne prétendrai jamais que nous avons tout réussi. Mais je veux dire, pour que chacun le comprenne, que nous avons échappé à une catastrophe. Je veux le dire calmement mais aussi fortement : ceux qui font comme si rien de grave ne s’était passé depuis 3 ans dans le monde, ceux qui font comme si les risques auxquels la France s’était trouvé confrontée n’avaient pas été dramatiques, ceux-là mentent aux Français, ceux-là ne rendent pas service à la France.

A l’automne 2008 toutes les banques du monde ont failli disparaître. Souvenez-vous, c’était hier. Si les banques françaises avaient été entrainées dans un tel cataclysme, c’est votre épargne, le fruit de votre travail, vos économies, vos salaires, vos emplois qui auraient été emportés. Nous avons réussi à éviter cette catastrophe. Puis il y a eu la crise économique, la récession, qui a touché tous les pays dans le monde sans aucune exception. Il a fallu que l’État intervienne pour financer l’économie, pour soutenir l’activité, pour éviter une nouvelle fois que tout s’effondre.

Nous avons réussi, une nouvelle fois, à éviter la catastrophe. Et puis, comme si cela ne suffisait pas, après cela il y a eu la crise des dettes publiques, la crise de l’Europe, la crise de l’Euro. Il a fallu que la France s’implique à chaque minute pour empêcher l’éclatement de l’Euro qui aurait emporté toute l’Europe et qui aurait coûté si cher aux Français et en particulier aux plus vulnérables. Nous avons réussi une nouvelle fois à éviter la catastrophe.

Je dois dire nous, car je tiens à associer François Fillon et l’ensemble du Gouvernement.

Mes chers amis, si un seul Français, un seul doute de ce que je viens de dire et qu’il veut savoir à quoi nous avons échappé, ce qui aurait pu arriver à chacun si la France n’avait pas été forte, je demande à ce Français qui doute, à ces Français de regarder à ce qui arrive aujourd’hui à l’ouvrier grec, de penser à ce qui arrive au retraité italien, d’imaginer ce que peut ressentir le chômeur espagnol qui a si peu de chances de retrouver un emploi parce que le chômage y est trois fois plus élevé qu’en France.

Nicolas Sarkozy

Marseille le 19 février 2012

Publié dans Bilan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

katlen 23/01/2016 13:32

Oui je me souviens tres bien , Toute la France et les Francais etait a la limite de retirer de leur BANQUE leurs Depots d argents et leurs epargnes .....La Grande inquitude etait reel ,,,comme elle se passe en Grece

Sawri 23/01/2016 11:57

Courage courage courage mon président Sarkozy vous êtes le meilleur président de la France la sole président qui a souvent la France de la crise d mondele même le USA êtes dans la merde je sepere qui la France a la connaissance vers le président Sarkozy merci merci merci mon président Sarkozy le monde a la connaissance pourquoi pas la France et les français Bravo Bravo Bravo Bravo Sarkozy président